SMART METRIX S'ENGAGE

PAS DE CLICHÉS SUR LA TRANSFORMATION DIGITALE EN AFRIQUE !

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur telegram
Partager sur facebook
L’Afrique avec toutes ses contraintes et son environnement qualifié de VUCA, est une terre d’innovation et d’accélération de la maturité numérique /digitale.

L’Afrique innove et se transforme grâce au digital !

Quand on parle d’innovation, on pense, bien sûr, en premier lieu à l’Asie, à l’Amérique du Nord et très peu au continent africain. Quand on parle de technologie, de numérique ou digitale, le constat est le même.

Pourtant, l’Afrique avec toutes ses contraintes et son environnement qualifié de VUCA, est une terre d’innovation et d’accélération de la maturité numérique /digitale.

Encore trop de dirigeants considèrent qu’exercer en Afrique réduit l’exigence de maturité numérique et digitale. Stop aux clichés !

Les tendances sur le continent montrent une véritable accélération numérique et digitale avec des spécificités régionales pour chaque Afrique.

En observant les investissements de fonds d’investissement comme Partech en Afrique en 2019, on constate par exemple la grande importance de la Fintech dans son portefeuille de startups, due notamment à l’instabilité des monnaies locales.

Six axes de développement ont été listées : La fintech, l’agriculture, la santé, la smart city, l’éducation et l’énergie qui correspondent également aux grands chantiers auxquels l’Afrique doit faire face.

En 2019, 234 start-ups africaines ont levé un total de 2,02 milliards de dollars US en equity via 250 tours de financement, soit une croissance de 74% sur un an. Le total investi continue sa croissance exponentielle, ayant été multiplié par 5,5x sur les 36 derniers mois.

La tech africaine est devenu centrale, transformant considérablement les économies du continent.

L’Afrique développe une culture numérique et digitale qui lui est propre. Les utilisateurs sont aussi connectés que leurs alter-egos dans d’autres régions du monde. Le potentiel est énorme.

Il est clair que certaines limites comme la connectivité, le coût de la data et l’infrastructure impactent cette progression. Elles ne la freinent pas. L’Afrique est le berceau de nombreux modèles numériques et économiques innovants.

« Quand je vais en Afrique aujourd’hui et que je rencontre de jeunes entrepreneurs, je les trouve mieux armés que moi-même ou les entrepreneurs chinois d’il y a vingt ans ». Jack Ma

Autre signal fort de cette exigence de dévelopement de la maturité numétique, les chiffres fournis par la GSMA, l’association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile.

Près d’un demi-milliard de personnes sont abonnées à des services mobiles en Afrique subsaharienne

En fin 2019, 477 millions de personnes en Afrique subsaharienne, c’est à dire 45 % de la population s’étaient abonnées à des services mobiles. Le marché du mobile dans la région franchira plusieurs étapes importantes au cours des cinq prochaines années : un demi-milliard d’abonnés à la téléphonie mobile en 2021, un milliard de connexions mobiles en 2024 et un taux de pénétration de 50 % du nombre des abonnés d’ici 2025.

Cette augmentation sera rendue possible par les investissements continus que font les opérateurs dans les infrastructures de réseau.

Malgré l’incertitude économique provoquée par la crise du Covid-19, les opérateurs de la région investiront 52 milliards de dollars dans le déploiement d’infrastructures entre 2019 et 2025.

L’utilisation des smartphones continue à augmenter rapidement dans la région, atteignant 50 % du total des connexions en 2020. Des appareils moins chers sont arrivés sur le marché et les modèles de financement de smartphones gagnent en popularité, comme en témoigne le partenariat récent entre Safaricom et Google, qui permet aux consommateurs à faibles revenus de payer les appareils 4G par versements journaliers.

Au cours des cinq prochaines années, le nombre de connexions à l’aide de smartphones en Afrique subsaharienne va presque doubler. Il atteindra 678 millions d’ici à la fin de 2025, soit un taux d’adoption de 65 % de la population.

La technologie, le numérique et le digital sont des vecteurs essentiels de développement en Afrique et ailleurs. En tant que dirigeant, votre mission est de lâcher les préjugés et réconcilier le numérique et l’humain.

C’est le moment pour vous d’entamer ce virage numérique et digital dans vos prochaines étapes de développement.

Sachez impulser vos processus de transformation digitale, relevez de nouveaux challenges et surprenez-vous : la profitabilité, le positionnement et l’impact sont à la portée de quelques clics.

Gardez en tête que chaque organisation est unique. La démarche de transformation digitale à mettre en œuvre doit être adaptées à vos spécificités. Votre investissement en découle.

Notre rôle, à SMART METRIX, est de sensibiliser et vous accompagner dans la construction d’une culture numérique / digitale qui vous est propre, de trouver les bons leviers pour rendre accessible ces sujets complexes, et pour les inscrire dans une réalité concrète et profitable pour vos équipes, vos clients et l’organisation. Notre connaissance des marchés et enjeux africains font de nous un business partner précieux.

Toute la Team @Smart Metrix est à votre disposition pour vous apporter de la valeur grâce à nos coaching, nos workshops et nos autres formats de développement.

La SMART TEAM

La SMART TEAM

PARTAGEZ ET COMMENTEZ

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Nous partageons de la valeur

Nous suivre